Témoignage

Coudes : Christian

.

Christian (55 ans) :

« J’ai fait pour l’essentiel des traitements avec des crèmes à base de cortisone pendant plusieurs années. En fait, elles me permettaient de réduire la sensation de démangeaisons, sans vraiment soigner mon psoriasis. Rapidement après l’arrêt de la crème, le psoriasis revenait, avec de plus, un effet rebond. Je pense que toutes les personnes qui l’ont utilisée savent de quoi je parle.

Mais je ne me sentais pas assez gêné pour avoir recours à des traitements médicamenteux plus lourds.

Je sentais mes filles un peu gênées quand on allait à la piscine et plusieurs fois elles m’ont demandé si je pouvais soigner ces plaques rouges. Alors, de temps en temps je regardais sur internet si un produit ou un traitement sans effets secondaires avait été mis au point.

Puis, j’ai découvert « l’Huile Russe » par ma femme qui est russe. Elle m’a fait part de traitements naturels qui étaient utilisés traditionnellement en Russie pour lutter contre le psoriasis. J’ai appliqué l’huile comme me l’ont expliqué des russes qui utilisaient ce produit.

Honnêtement, j’ai plus essayé par curiosité. Un produit naturel, ça ne peut pas faire de mal. Au début, j’ai été assez surpris par l’odeur de bois.

Au bout d’une semaine, j’ai déjà constaté une amélioration significative. J’ai continué malgré l’odeur. Au bout de 5 semaines, après la cicatrisation de mes plaques, je n’avais plus rien. Jamais, je n’avais obtenu un tel résultat ! Et de plus qui dure…

Ce n’est que 6 mois plus tard que j’ai vu les premiers retours de plaques sur les coudes, mais dans des proportions très limitées. J’ai refait un traitement. Cette fois-ci, en 10 jours, toutes les traces avaient disparu à nouveau. »