Bureau France : 03.45.80.95.96

L’expérience clinique


Pour déterminer l’activité clinique de l’huile d’écorce de bouleau (brai végétal) 126 patients atteints de dermatoses chroniques, âgés de 15 à 60 ans, hommes et femmes, ont été suivis au Centre dermatologique « Rétinoïdes ». Le traitement a été réalisé en ambulatoire. Le brai végétal a été appliqué sur les zones touchées par la maladie une fois par jour dans en moyenne 30 minutes (de 10 minutes à 1 heures), et ce pendant 25 jours. Les patients ont reçu conjointement, des anti-histaminiques, des agents détoxifiants, et des vitamines.

Les résultats finaux ont été évalué selon la dynamique des manifestations cliniques de la maladie au terme du traitement (voir graphique) et selon les caractéristiques suivantes : guérison totale, amélioration significative, amélioration, aucun effet, détérioration (voir tableau).

Un effet positif a été observé dans 98,4 % des cas. L’absence d’effet de la thérapie n’a été constatée que dans deux cas. Une amélioration plus prononcée a été constatée dans les cas de psoriasis étendu avec la prédominance de plaques. Dans les cas d’eczéma atopique et de dermatite l’efficacité du médicament a été plus faible.

Au cours des deux premiers jours de traitement, 80% des patient ont remarqué une augmentation de prurit, des démangeaisons, durant la période d’application mais disparaissant après le lavage du brai de bouleau. Les démangeaisons ont cessé 3-5 jours après. Il n’a jamais été nécessaire d’interrompre le traitement ni d’ajouter de traitement supplémentaire.

20,6% des patients (les cas d’eczéma et de dermatite atopique), après 4-5 jours de traitement par le brai de bouleau, ont remarqué une exacerbation du processus de la peau –  apparition de liquide et de microvésicules, dans un contexte d’infiltration et d’hyperémie. L’aggravation était limitée aux zones d’application. En cas de réactions aiguë les applications de l’huile de brai de bouleau ont été suspendues durant 2-3 jours, puis le traitement a été repris.

Aucune anomalie n’a été détectée dans les analyses cliniques de sang. Les analyses cliniques de l’urine des 125 patients n’ont montré aucun changement. Pour la majorité des patients, l’étude des indicateurs biochimiques n’a détecté aucune anomalie sanguine.

Grâce à cette étude, le brai de bouleau a démontré son efficacité incontestable dans le traitement des dermatoses chroniques, mais les meilleurs résultats ont été obtenus dans les cas de psoriasis. Le produit est efficace à court terme, généralement avec une amélioration après une semaine de traitement, et une guérison après 4 semaines. C’est un produit facile à utiliser car applicable en ambulatoire. Dans les cas d’eczéma et de neurodermite, l’exacerbation a été constatée après 4-5 jours de traitement, limitée au lieu d’application du produit et a été de courte durée ; elle n’a pas nécessité de traitement supplémentaire, et n’a eu aucune incidence sur le résultat du traitement.

.

Les résultats du traitement

Le tableau

Le diagnostic clinique Nombre de patients

( % )

Guérison,

patients ( % )

L’amélioration significative,

patients ( % )

L’amélioration

( % )

L’absence d’effet,

( % )

L’aggravation,

( % )

psoriasis : 100 p (79,4%) 70 p (55,6%) 28 p  (22,2%) 0 о 0
disséminé avec la prédominance des papules 54 p (42,9%) 42 p (33,4 %) 12 ( 9,5% ) 0 0 0
disséminé avec la prédominance des plaquettes 40 (31,75%) 24 (19%) 14 ( 11,1 ) 0 2 ( 1,6 ) 0
limité 6 (4,76 %) 4 ( 3,2 ) 2 ( 1,6 ) 0 0 0
La névrodermite 12 (9,5%) 0 2 ( 1,6 ) 10 ( 7,9 ) 0 0
eczéma : 14 (11,1% ) 0 0 14 ( 11,1 ) 0 0
vrai 10 ( 7,9% ) 0 0 10 ( 7,9 ) 0 0
microbien 2 ( 1,6% ) 0 0 2 ( 1,6 ) 0 0
séborrhéique 2 ( 1,6% ) 0 0 2 ( 1,6 ) 0 0
En tout 126 ( 100% ) 70 ( 55,6%) 30 (23,8%) 24 ( 19 ) 2 ( 1,6 ) 0

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée.

Recevez 25% de réduction !

Engagez-vous à prendre les photos de votre guérison. En remplissant les champs ci-dessous, vous recevrez un code promo de 25% pour votre commande. 

Merci, nous reviendrons vers vous par email !